Aménagement du territoire

Dans l’édition n°1 de La Plume et Le Sillon de septembre 2008, nous avions évoqué la procédure d’urbanisme qu’est le PLU (Plan local d’urbanisme), dans la perspective de l’adoption de cet outil d’aménagement et de planification urbaine par notre commune.

Au préalable, il est important de rappeler que le PLU remplace l’ancien POS (Plan d’occupation des sols). Cette évolution résulte de la loi SRU du 13 décembre 2000. L’objectif est de permettre à la collectivité d’orienter sa vision du développement de son territoire, au-delà du simple formalisme que l’on trouve dans le POS. La différence majeure entre le POS et le PLU réside dans le PADD (Projet d’aménagement et de développement durable). Il s’agit d’un document « politique », qui exprime le projet de la collectivité pour le développement économique et social, environnemental et urbanistique à dix ou vingt ans.
Les collectivités ont pour habitude d’appuyer le travail d’élaboration du PLU sur un projet de « ville » ou de « village ». Ce dernier a vocation à mettre en cohérence les différents projets à l’échelle de la commune, mais également de la Communauté de communes ou d’agglomérations, du département et de la région.
Transposé à Sermaise, ce type de projet de « village » devient un outil de référence pour la réalisation du PLU, qui définira les règles d’aménagement pour l’ensemble du territoire, notamment pour les cinq hameaux constitutifs de la commune.
Une des étapes-clés (et obligatoire) de l’élaboration du PLU est la concertation, qui doit permettre de susciter la réflexion des habitants grâce aux hypothèses émanant des études et aux orientations proposées par les élus. Elle doit aussi aider ces derniers à prendre des décisions en parfaite connaissance de cause.
Il est donc important d’associer les habitants et les acteurs locaux aux réflexions sur le devenir de la commune.
Notons enfin qu’au-delà de son aspect réglementaire, le PLU permet à la collectivité de donner corps à sa vision du territoire et de l’aménagement, de contrôler son évolution dans un souci d’harmonie générale et de développement durable.
Nous considérons que notre commune comprend un patrimoine de qualité ; en ce sens, il existe de forts enjeux paysagers et architecturaux, confortés par la complexité d’une commune répartie entre un centre-bourg et cinq hameaux. Les études urbaines et l’élaboration du PLU sont essentielles pour le devenir de notre territoire.